Lundi, 25 Septembre 2017
A- A A+

Rester avec le ressenti corporel

Être attentif à ce que le corps ressent, même s’il s’agit d’une sensation superficielle, et conserver ce ressenti corporel est une porte ouverte sur la paix, la quiétude, le silence ; une porte intérieure à découvrir qui permet de se rapprocher de quelque chose de moins objectif et de moins limité.

Le ressenti corporel est généralement identifié avec le côté objectif, avec ce que nous connaissons, ce dont nous nous souvenons, ce qui s’est passé, ce qu’on voudrait revivre une fois de plus ou non.

“Lorsqu’on arrive au ressenti corporel, on se rapproche de ce qui est vivant, de la vie, de cequi est. Le ressenti corporel possède son propre mouvement autonome, unique, incertain, nouveau, imprévisible et c’est là que réside sa beauté et son mystère.

Laisser la sensation du ressenti corporel être et évoluer librement est l’approche la plus simple que j’ai trouvé jusqu’à présent pour synthétiser ce que je perçois et ressens comme étant le Focusing". (Hernández, 2011)